Guy_Moquet Poitrenaud Laporte

Comme Michel Audiard le faisait dire à l’un de ses personnages , « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » (Bernard Blier, alias Raoul Volfoni dans Les tontons flingueurs).

La lettre de Guy Môquet lue aux joueurs de l’équipe de France avant le match (perdu) contre l’Argentine, peut figurer en bonne place au Panthéon de la récupération de très mauvais goût.

L’intérêt des cons c’est tout de même qu’ils donnent du grain à moudre aux chroniqueurs de France Inter, et par voie de conséquence, à certains blogueurs.

Je laisse donc la place (momentanément) à 2 pros du service public dans la catégorie chronique hilarante et pas conne (elle) :

Didier_Porte Guillaume_Erner

Avant cette compétition j’avais prédit 2 choses (sans pour autant faire une conférence de presse) :

· que l’Argentine battrait la France,

· que je ne regarderais aucun match.

Restons simple, mais pour l’instant c’est un sans faute sur toute la ligne, sans avoir à serrer les dents sous l'épreuve, ni même à trembler du menton pour contenir mon émotion (sauf pour rigoler).

Si au moins cette coupe du monde pouvait mettre en évidence l’imposture de la méthode Sarkozy, ce serait une vraie victoire pour la France.

C.H.